Club de lecture

Edition #7 : 26 mai 2021 Le Pays des autres de Leïla Slimani (Gallimard, 2020) En 1944, Mathilde s’éprend d’Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l’armée française. Après la Libération, le couple s’installe à Meknès. Tandis qu’Amine tente de mettre en valeur un domaine rocailleux et ingrat, Mathilde se sent étouffée par le rigorisme ambiant… … Lire la suite Club de lecture

Interview Auteur

Entretien avec Emmanuelle Nuncq sur l’histoire, la fiction… mais aussi la couture et le steampunk !

Née en France, Emmanuelle Nuncq s’est installée à Bruxelles après ses études de littérature. Passionnée d’histoire, elle a publié son premier roman, Porcelaines, en 2010. Ont suivi Bordemarge en 2012, la trilogie Palimpsestes en 2016, puis Les Chercheurs du Temps l’année suivante. Sous le pseudonyme de Camille Adler, elle a aussi publié deux romances historiques, Rose Soie et Incroyable … Lire la suite Entretien avec Emmanuelle Nuncq sur l’histoire, la fiction… mais aussi la couture et le steampunk !

Jo en train d’écrire, illustration du roman Les quatre filles du Docteur March de Louisa M. Alcott, 1869.

Les filles du Docteur March, une nouvelle adaptation réussie

Les filles du Docteur March (Little Women pour le titre original en anglais) est une nouvelle adaptation au grand écran du célèbre roman de Louisa May Alcott (1868). Un bon drame historique qui donne une touche moderne et féministe à ce classique de la littérature, grâce notamment à de belles performances d’actrices. Quatre jeunes femmes … Lire la suite Les filles du Docteur March, une nouvelle adaptation réussie

photo de la scène du théâtre de la reine

La magie du théâtre face à l’horreur de l’esclavage

Le fleuve de la liberté de Martha Conway est un roman historique qui se déroule à la fin des années 1830 dans les Etats-Unis d’avant la Guerre de Sécession, alors que la rivière Ohio fait office de frontière naturelle entre le Nord du pays, abolitionniste, et le Sud, où l’esclavage se pratique encore à grande échelle. … Lire la suite La magie du théâtre face à l’horreur de l’esclavage