Gravure représentant la marche des femmes sur Versailles pendant la Révolution française les 5 et 6 octobre 1789

Une histoire populaire de la France

Couverture du tome 1 d’Une histoire populaire de la France (Delcourt/Encrages, 2021)

Adaptée des travaux de l’historien Gérard Noiriel, la version bande dessinée d’Une histoire populaire de la France explore, en 2 tomes, « le récit de la France d’en bas, des paysans et des ouvriers, des hommes et des femmes qui, eux aussi, ont façonné notre pays. »

Le tome 1, « De l’État royal à la Commune », se compose de 8 chapitres qui balaient les principaux mouvements populaires du Moyen Âge au XIXe siècle. L’accent est d’abord mis sur la construction de l’État, puis sur la résistance que lui opposent les leaders issus de classes populaires, dont certains sont encore très peu évoqués dans les livres d’histoire. On découvre par exemple le rôle joué par Pieter de Coninck, tisserand à Gand et chef de la révolte flamande de 1302, ou encore Erasme Gerber, tanneur propulsé à la tête de la guerre des paysans de 1525. Les illustrations, très colorées et de petite taille, sont pleines d’humour, tandis que les textes mêlent récit historique et dialogues.

J’ai aimé…

  • la structure narrative de la BD, très originale voire loufoque. L’historien Gérard Noiriel est représenté comme un showman dont la conférence historique permet aux spectateurs de voyager dans le temps… jusqu’à faire apparaître Louise Michel au XXIe siècle !
  • la succession de gags dans les scénettes qui permet de rendre la lecture plus digeste, contrebalançant un récit historique très dense.

J’aurais aimé…

  • que la BD évoque davantage les conditions de vie des classes populaires et pas seulement les actions de lutte sociale et politique menées par les leaders des mouvements populaires.

Le 2e tome, encore à paraître, devrait explorer plus en détail les grandes luttes sociales du XXe siècle à nos jours.

Merci aux éditions Delcourt de m’avoir permis de lire ce livre peu après sa publication officielle le 22 septembre 2021.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.