« François Ier » de Frank Ferrand

« François Ier, Roi de chimères » de Frank Ferrand est une lecture rapide et agréable, qui permet aux non-spécialistes d’en savoir plus sur ce roi emblématique de la Renaissance française. J’ai apprécié le style simple et accessible, ainsi que l’effort fait par l’auteur pour limiter le récit aux moments clés, sans se perdre dans les détails. Quelques sources primaires et travaux d’historiens sont cités et intégrés de manière fluide dans le récit, par contre aucune note de bas de page ni d’annexe bibliographique qui permettent de retrouver ces sources.

Je suis globalement un peu déçue, et je trouve le prix de la version Kindle excessif (14 EUR ; pour ce genre de livres 9-10 EUR m’aurait paru un prix plus correct). Il n’y a aucune carte, or une carte de France et/ou de l’Europe à l’époque de François 1er aurait été très utile pour mieux se repérer et situer par exemple les principales batailles (Marignan, Pavie…).

L’approche n’est pas très objective tout le récit vise à soutenir la thèse d’un « mauvais roi », mais c’est un livre à thèse et de vulgarisation, pas un véritable travail d’historien, dont on ne peut pas vraiment en faire le reproche à Franck Ferrand. Malgré tout certaines allusions historiques ne sont pas explicitées, donc la dimension didactique n’est pas toujours évidente. Je cherche encore et toujours un « Peter Acroyd » français qui raconte l’histoire comme un roman sans trop tomber dans la simplification/vulgarisation.

Une réflexion sur “« François Ier » de Frank Ferrand

  1. Mademoiselle Mars dit :

    J’aime beaucoup Franck Ferrand, j’écoute notamment ses podcasts de « Au cœur de l’Histoire » en cousant^^ C’est environ une heure d’écoute sur des sujets divers et toujours intéressants !

Laisser un commentaire