« La Régente noire » de Frank Ferrand

La Régente noire est le premier tome d’une trilogie sur le règne de François Ier et de son fils Henri II, mettant en lumière le rôle politique essentiel joué par les femmes dans l’entourage de ces deux rois de la Renaissance française: principalement Louise de Savoie, Diane de Poitiers, et Catherine de Médicis. le tome 1 couvre le règne de François Ier de son couronnement en 1515 jusqu’à la mort de sa mère, Louise de Savoie, en 1531.

Ce roman se lit très vite et sans difficulté. Franck Ferrand est un bon pédagogue : le récit contient de nombreuses courtes notes de bas de page qui expliquent tous les termes compliqués et les allusions historiques, ce qui rend le livre très accessible, même pour les lecteurs ne sachant quasi rien de cette période de l’histoire. Par contre, Ferrand n’a pas vraiment le talent d’un romancier et son style est peu subtil, les dialogues en particulier sont peu convaincants (parfois on se croirait presque dans une série B). L’auteur montre et explique tout, laissant peu de place à l’imagination ou à l’interprétation. C’est donc un bon ouvrage pour qui veut acquérir sans effort des notions de base sur le règne de François Ier, mais ce n’est pas une lecture très satisfaisante pour les amateurs de vrais romans historiques pour qui les qualités romanesques sont au moins aussi importantes que la dimension didactique.

Laisser un commentaire